Glaucome et tension intraculaire

Quelle est la valeur normale de la pression intraoculaire ?

La pression intraoculaire normale est comprise entre 10 et 21mmHg (mm Hg = millimètres de mercure). La valeur moyenne de la pression oculaire dans la population est de 15 mm Hg. Elle est plus faible chez les jeunes, et à tendance à augmenter chez les personnes âgés. On considère qu’une pression oculaire supérieure à 21 mm Hg est anormale.

La pression oculaire est-elle toujours la même ?

La pression oculaire n’est pas stable et peut varier en fonction de nombreux facteurs. La tension oculaire varie au cours de la journée. D’habitude, la pression est plus élevée le matin et baisse dans la soirée. Chez les patients glaucomateux, ces variations sont encore plus importantes, la pression pouvant être particulièrement élevée à des périodes difficiles à évaluer, comme très tôt le matin, vers 6 heures du matin. D’autres facteurs affectent la tension intraoculaire. Si on vient de boire une ou deux tasses de café ou si sa cravate est un peu trop serrée, la pression augmentera. Si au contraire on vient de faire du sport ou de boire de l’alcool, elle aura tendance à être plus basse.

Est ce-que la tension élevée signifie un glaucome ?

Une simple pression oculaire élevée n’est pas synonyme de glaucome. Certaines personnes peuvent présenter d’ailleurs une pression oculaire supérieure à 20 mm Hg pendant des dizaines d’années sans jamais développer la maladie.

Par ailleurs, il existe une forme de glaucome qui n’est pas associée à une pression excessive. Il s’agit du glaucome dit « à pression normale ». Le patient présente alors tous les signes du glaucome sauf l’excès de pression. Il est nécessaire de faire baisser la pression à des valeurs particulièrement basses. En l’absence de pression excessive, le diagnostic du glaucome se fait lors de l’examen ophtalmologique par l’analyse du fond d’œil et l’examen du champ visuel.